Culture

Culture en danger

Un secteur entier craint le naufrage. En attendant les mesures promises par la Confédération, les associations ­professionnelles s’organisent pour faire face à une perte de gain brutale.
Culture en danger
On estime à 1,5 millions de francs par semaine le manque à gagner pour les clubs en billetterie et buvettes. KEYSTONE
Coronavirus

«Il va falloir se montrer créatifs. On mise aussi sur la solidarité.» Anya della Croce résume l’état d’esprit des professionnels du spectacle à l’heure du coronavirus. Coordinatrice romande de la faîtière des salles de concerts et festivals, elle mesure en temps réel l’étendue du désastre et des besoins: «D’un jour à l’autre, c’est tout un secteur qui a été privé de ressources.» Usine, Rocking Chair, Amalgame, Romandie, Docks, Fri-son, Bikini

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion