Suisse

Des déchets voyageurs

Genève est confronté à la «fuite» croissante d’une partie de ses détritus. Les autorités s’inquiètent.
Des déchets voyageurs
L'usine des Cheneviers à Genève doit faire venir des ordures d'autres cantons et de France. JPDS/ARCHIVES
Environnement

L’usine de valorisation thermique des déchets (UVTD) des Cheneviers à Genève doit faire venir des ordures d’autres cantons et de France (respectivement 12’500 tonnes et 11’500 tonnes) pour faire fonctionner ses fours. La raison? Certains déchets incinérables lui échappent et s’en vont ailleurs en Suisse. «Nous estimons que 10’000 à 15’000 tonnes par an sur un total de 70’000 tonnes sont concernées par ce phénomène en pleine expansion. Il est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion