Solidarité

L’accord avec le Mercosur menacé

L’Argentin Oscar Laborde, président du parlement du Mercosur, dit son opposition aux accords de libre-échange négociés avec l’UE et la Suisse. Les élus argentins pourraient couler le texte.
L’accord avec le Mercosur menacé
Trop favorable aux agroexportateurs, le projet d’accord commercial entre le Mercosur et la Suisse est remis en question en Argentine. KEYSTONE
Libre-échange

Trop favorables aux agroexportateurs et négociés sans participation sociale ni parlementaire, les projets de traités de libre-échange transatlantiques devraient être rejetés par le nouveau législatif argentin, si l’on en croit Oscar Laborde. Dans un entretien au Courrier, l’élu argentin, tout nouveau président du parlement du Mercosur (Brésil, Uruguay, Paraguay, Argentine), exige une refonte des deux textes, vers moins de dérégulation et davantage de coopération. Négociés durant le mandat du libéral

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion