Suisse

Le label qui n’a pas protégé la forêt

Des ONG suisses demandent au Conseil national d’exclure l’huile de palme de l’accord avec la Malaisie.
Le label qui n’a pas protégé la forêt
En Indonésie comme en Malaisie, ceux qui vont sauver les orangs-outans constatent chaque jour les effets de la déforestation dans les palmeraies. Keystone-archives
Libre-échange

Destruction de forêts tropicales et de tourbières, baisse de la biodiversité, utilisation abusive de pesticides, paysans dessaisis de leurs terres, travail forcé, ouvriers sous-payés, travail des enfants: plusieurs ONG suisses dénoncent les ravages de la production d’huile de palme en Malaisie. Elles ont lancé hier un appel aux conseillers nationaux à exclure cette matière première de l’accord de libre-échange avec Kuala Lumpur. Les cantons de Genève et de Thurgovie ont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion