International

La République en Marche paye ses divisions

La présence de deux candidats macronistes aux municipales pourrait assurer la réélection de la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo.
La République en Marche paye ses divisions
Selon une étude parue dimanche, le candidat de La République en Marche Benjamin Griveaux n'obtiendrait que 16% des votes au premier tour. KEYSTONE/ARCHIVES
France

C’est un sondage rassurant pour Anne Hidalgo, la maire de Paris, et en revanche très inquiétant pour La République en Marche (LREM). Selon une étude Odoxa, parue dimanche, la liste socialiste menée par Anne Hidalgo parviendrait nettement en tête du premier tour des élections municipales de mars prochain. La liste socialiste qu’elle conduit obtiendrait 23% des suffrages, devant la liste Les Républicains menée par Rachida Dati (20%). Un soulagement pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion