International

Celle qui protège 1121 merveilles

La Convention du patrimoine mondial a été établie il y a près de 50 ans. Certains sites sont menacés.
Celle qui protège 1121 merveilles
Les collines de Prosecco, classées depuis 2019 sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, témoignent des liens entre l’homme et son environnement. ADOBESTOCK
Patrimoine

Par-delà ses déchirements guerriers et ses égarements environnementaux, l’humanité possède un patrimoine commun, fait de nature et de culture, dont la communauté mondiale des Etats est la gardienne. Si les textes de la Convention du patrimoine mondial, établie en 1972, n’ont pas évolué, leur interprétation s’est modifiée en presque cinq décennies. Et les menaces qui pèsent sur les quelque 1121 sites protégés se sont intensifiées. Interview de Mechtild Rössler, directrice

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion