La révolution sera ­cinématographique
ED DISTRIBUTIONS
Cinéma

La révolution sera ­cinématographique

En 1962, Armand Gatti tournait El otro Cristóbal à Cuba. Une allégorie politique furieusement baroque, à redécouvrir dans une version restaurée.
Film

Pour quatre séances à Lausanne, le Cinéma Oblò ressuscite une curiosité: le second long métrage du journaliste, écrivain et dramaturge Armand Gatti (1924-2017), qui fut aussi un cinéaste maudit – ou du moins contrarié. Il vient de réaliser L’Enclos (1960), huis clos dans un camp de concentration nazi, lorsque Fidel ­Castro lui commande un film qui doit représenter Cuba au Festival de Cannes en 1963. Comme Chris Marker (Cuba si!)

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion