International

Violences inédites à Beyrouth

Ce week-end, des heurts entre manifestants antigouvernementaux et forces de l’ordre ont fait plus de 520 blessés.
Violences inédites à Beyrouth
Samedi et dimanche, les forces de l’ordre ont fait recours aux canons à eau pour disperser les manifestants. KEYSTONE
Liban

Les forces anti-émeutes ont tiré dimanche à Beyrouth des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes pour disperser des manifestants antigouvernementaux qui leur jetaient des pierres. Ces nouveaux affrontements violents ont fait 145 blessés. Samedi, 377 personnes ont été blessées dans les deux camps lors d’accrochages d’une violence inédite depuis le début le 17 octobre du mouvement de contestation contre une classe politique jugée corrompue et incapable. Pour le deuxième

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion