Musique

Le XXIe siècle s’éveille à Jaques-Dalcroze

Le chœur Le Chant Sacré et l’Orchestre de Chambre de Genève consacrent un double album à un oratorio du pédagogue genevois, compositeur au talent fécond.
Le XXIe siècle s’éveille à Jaques-Dalcroze
Emile Jaques-Dalcroze au piano vers 1931. BIBLIOTHÈQUE DE GENÈVE
Disque

Alors que la plupart des enfants connaissent depuis plusieurs générations un éveil musical mémorable grâce à la rythmique – une méthode pédagogique inédite et profondément créative –, d’aucuns ignorent qu’Emile Jaques-Dalcroze (1865-1950) fut aussi un compositeur au talent fécond. Un oubli injustifié que le chœur genevois Le Chant Sacré et l’Orchestre de Chambre de Genève, sous la direction de Romain Mayor, redressent aujourd’hui en consacrant, avec la collaboration d’un quatuor

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion