Économie

Emplois sous pression

Les banques et l’industrie liée à l’automobile réduisent, parfois massivement, leurs effectifs.
Emplois sous pression
Au jeu du Monopoly, la Paradeplatz à Zurich pourrait voir sa valeur perdre des plumes ces prochains temps. KEYSTONE
Travail

C’est un paradoxe: cela fait des années et des années que le chômage n’a pas été aussi bas dans les pays développés. Rien qu’en Suisse, il est descendu à 2,5% en décembre selon le Seco (4,5% selon l’OCDE, qui applique des critères harmonisés au niveau international). Pourtant, surtout au niveau européen, deux secteurs d’activité suppriment des emplois par dizaines de milliers: la banque et l’industrie automobile, les deux activités les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion