Suisse

Des limites claires à l’homophobie

Tous les grands partis, à l’exception de l’UDC, plaident en faveur de la norme anti-homophobie soumise au vote le 9 février.
Des limites claires à l’homophobie
La protection de la communauté homosexuelle est urgente, estiment les grands partis politiques. KEYSTONE/PHOTO SYMBOLIQUE
Votation fédérale

Il est temps de mettre des limites claires aux attaques homophobes. Tous les grands partis, à l’exception de l’UDC, ont plaidé jeudi en faveur de la norme anti-homophobie soumise au vote le 9 février. Selon le PS, le PLR, le PDC, les Verts et les Vert’libéraux, l’extension de la norme antiraciste à la communauté homosexuelle permet de combler une lacune juridique pointée du doigt à plusieurs reprises au niveau international.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion