Cinéma

Anita Hugi, Madame Soleure

Très bien armée pour relever le défi, la nouvelle directrice des ­Journées de Soleure aborde sous peu sa première édition.
Anita Hugi, Madame Soleure
La nouvelle directrice des Journées de Soleure était de passage à Lausanne en décembre dernier. OLIVIER VOGELSANG
Festival 

Nous sommes à la mi-décembre, au lendemain de la conférence de presse des Journées de Soleure. ­Venue rencontrer les journalistes romands à Lausanne, la nouvelle directrice vient de boucler la sélection de sa première édition – qui débute mercredi prochain. Après un mois de visionnage intensif, Anita Hugi s’avoue fatiguée. «Pardon, c’est ma première interview en français, je pense encore en allemand…» Mais elle pense vite et semble avoir encore

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion