Genève

Léman Express: riverains sur les nerfs

Les riverains du pont ferroviaire de la Seymaz se plaignent du bruit occasionné par le Léman Express sur ce tronçon non couvert. Communes et canton travaillent de concert.
Léman Express: riverains sur les nerfs
«On entend le Léman Express depuis nos habitations à tout moment du jour, et même à chaque heure de la nuit le week-end», s’exclame une riveraine. JPDS
Nuisances sonores

Depuis le 15 décembre, date de mise en service du Léman Express, les habitants des immeubles et villas dans le périmètre du pont ferroviaire de la Seymaz, situé entre les communes de Chêne-Bougeries et Chêne-Bourg, disent vivre «un enfer»: les trains, qui s’élèveront jusqu’à 240 par jour une fois la grève française terminée, provoquent un bruit «insupportable» sur ce tronçon non couvert, le seul sur tout le parcours entre Bachet-de-Pesay

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion