Vaud

Yves Ravenel joue la transparence

Le président du Grand Conseil a dévoilé les détails de l’ordonnance qui lui a valu d’être condamné pour menaces sur son épouse.
Yves Ravenel joue la transparence
Yves Ravenel annoncera mardi prochain s'il démissionne ou non de la présidence du Grand Conseil vaudois. KEYSTONE/ARCHIVES
Grand Conseil

Yves Ravenel se veut transparent au sujet de sa condamnation pénale. Le président du Grand Conseil vaudois, qui dira mardi s’il démissionne ou non de sa fonction, a dévoilé à 24 heures l’ordonnance qui lui a valu d’être condamné pour menaces sur son épouse. Contacté par Keystone-ATS, M. Ravenel a renvoyé au président de l’UDC Vaud, Kevin Grangier, qui a confirmé les éléments retranscrits mardi matin par le quotidien vaudois.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion