Vaud

L’histoire comme passion partagée

La revue romande d’histoire et d’archéologie Passé simple fête ses cinq ans et 50 numéros.
L’histoire comme passion partagée
Justin Favrod et Christine Mercier gèrent ensemble la revue depuis cinq ans. MATTHEW RICHARDS
Savoir

L’histoire n’est pas seulement une science ou un enseignement, elle peut aussi se vivre comme une passion au quotidien. La revue romande d’histoire et d’archéologie Passé simple occupe aujourd’hui à 400% Justin Favrod, son fondateur, ainsi que sa femme et associée, Christine Mercier. La publication fête ses cinq ans et 50 numéros. «Nous y avons mis toutes nos économies, j’ai abandonné un salaire fixe. On y croyait tous les deux,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion