International

Le Burkina Faso en deuil à Noël

Mardi matin 42 personnes ont péri dans une attaque djihadiste. Le président burkinabè Roch Kaboré a décrété 48 heures de deuil national.
Le Burkina Faso en deuil à Noël
Depuis 2015, les attaques djihadistes au Burkina ont fait environ 560'000 déplacés et réfugiés, d'après les Nations unies. KEYSTONE
Attaques terroristes

Le Burkina Faso était en deuil mercredi, jour de Noël, après une nouvelle attaque djihadiste d’envergure. L’accrochage survenu mardi matin à Arbinda, près de la frontière malienne, a fait 42 morts. C’est la pire attaque depuis cinq ans. Il a été suivi d’une deuxième attaque dans la nuit, tuant dix soldats. Trente-cinq civils, dont 31 femmes, et sept militaires ont été tués dans cette attaque armée non revendiquée. Selon l’état-major

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion