Religions

«L’absence de l’Eglise dans le débat actuel nous choque»

Jean-Marie Brandt, docteur en sciences économiques et en théologie, en appelle à une prise de position de l’Eglise pour renouer avec une économie «au service de l’homme». Rencontre.
«Son absence dans le débat nous choque»
«Pourquoi l’Eglise, qui a en mains les clés de l’éthique, des valeurs et principes qui sont la base de notre société, ne prend-elle pas la parole? Par exemple sur les ronds-points aux côtés des gilets jaunes? Et avec nos autorités?», s’interroge Jean-Marie Brandt. DR
Économie

Chômage de longue durée, ubérisation, baisse du pouvoir d’achat, ghettoïsation des exclus sociaux… Pour Jean-Marie Brandt, docteur en sciences économiques et théologie, il devient urgent de remettre de la dignité humaine au cœur de nos sociétés libérales. A travers l’essai C’est l’emploi qu’on assassine (Ed. Saint-Augustin), auquel ont participé ses confrères Daniel Canova et Jean-Philippe Chenaux, cet ancien président des catholiques vaudois lance un véritable cri d’alerte face à la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion