Genève

«Je n’ai pas fouillé dans les données de la police»

Simon Brandt, candidat au Conseil administratif, a été arrêté vendredi, puis relâché. Un nouveau soupçon pèse sur lui en tant que collaborateur à la police. Il le balaie et dénonce des mesures disproportionnées.
«Je n’ai pas fouillé dans les données de la police»
Genève, le 12.09.2018 Séance du Conseil Municipal de la ville de Genève. Monsieur Simon Brandt député PLR. © Le Courrier / J.-P. Di Silvestro
Justice

Le député et candidat au Conseil administratif de la Ville de Genève Simon Brandt a été arrêté vendredi durant près de quinze heures par la police. Relâché, il a été entendu samedi par le procureur général Olivier Jornot. «La procédure concerne de potentielles violations de ses secrets de fonction, tant en sa qualité de conseiller municipal de la Ville de Genève qu’en sa qualité de collaborateur du service d’analyse stratégique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion