Solidarité

L’autoroute de la soie

Dans les montagnes du nord du Pakistan, la Karakoram Highway, un gigantesque projet routier financé par Pékin, témoigne des affres du développement à la chinoise. Reportage.
L’autoroute de la soie
Les communautés montagnardes craignent que l’élargissement Karakoram Highway vienne bouleverser leurs coutumes et l’économie locale. ARN
Reportage

C’est une artère légendaire de quelque 1300 kilomètres, serpentant péniblement à travers les montagnes de l’Hindu Kush et de l’Himalaya. Reliant Kashgar (dans l’ouest de la Chine) à Islamabad (au Pakistan), la Karakoram Highway fait figure de pont entre deux civilisations. Elle est aussi, depuis 2015 et son pharaonique chantier d’extension, une pièce maitresse du projet de «nouvelles routes de la soie» lancé par l’Empire du Milieu. Aménagée par les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion