International

Vučjak au bout de l’enfer

Des milliers d’exilés se massent dans des conditions épouvantables dans le nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine dans l’espoir ténu de gagner l’Union européenne à travers les montagnes.
Vučjak au bout de l’enfer
L’épicerie du camp. Installé sur une ancienne décharge, celui-ci est délibérément laissé à l’abandon. S. RICO
Bosnie

Il est un peu plus de 14 h; comme chaque jour, un attroupement se forme à la sortie du camp de Vučjak. C’est le départ pour le game, le jeu, très risqué, du passage de la frontière avec l’Union européenne, à moins d’une heure de marche dans la montagne. Cet après-midi pluvieux, ils sont vingt-cinq à prendre la route, gros sacs et couvertures sur le dos, duvets en bandoulière. Presque tous

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion