Vaud

Céline Misiego, discrète mais combative

La popiste féministe de 39 ans entre au parlement ce mardi. Portrait.
Discrète mais combative
Un des objets que Céline Misiego tient à faire passer coûte que coûte au Grand Conseil touche à l’éducation sexuelle. «Il n’y a pas assez d’heures dédiées à cet enseignement», estime-t-elle. OLIVIER VOGELSANG
Portrait

Plus discrète que tonitruante, Céline Misiego intègre le parlement vaudois ce mardi, à la suite de la démission de Jean-Michel Dolivo. Conseillère communale à Lausanne depuis 2017, la popiste a réussi à faire passer toutes ses interpellations. Défense des salariés, maintien des offices postaux, lutte pour l’égalité salariale, elle est de tous les combats. Rendez-vous à la rue de l’Ale, au café-restaurant La Torre, fief du Parti ouvrier populaire lausannois.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion