Genève

Les Créatives face à la colère

Une lettre ouverte et anonyme publiée sur internet la semaine passée dénonce un traitement abusif de la part des directrices du festival féministe Les Créatives. Ces dernières contestent.
Les Créatives face à la colère
Le public se presse au festival Les Créatives, comme ici lors du débat entre Paul B. Preciado et Virginie Despentes le 13 novembre dernier. LDT
Conflit

Maladresse humaine, conflit personnel ou professionnel? La controverse enfle dans la sphère publique après la publication d’une lettre ouverte adressée à la direction des Créatives, festival féministe devenu incontournable. Le week-end passé, alors que l’événement célèbre sa 15ème édition, cette lettre est diffusée anonymement sur les réseaux sociaux. Elle demande aux co-présidentes de l’association Les Créatives et à la Maire de Genève en charge du Service Agenda 21, partenaire du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion