Livres

Un rabbin devant l’horreur

Un rabbin devant l’horreur
Roman

Le camp d’Ohrduf, d’abord, en Thuringe, entre Eisenach et Weimar. Ensuite Buchenwald, dont Ohrdruf constituait une annexe. Après Vera Kaplan (Le Courrier du 14 octobre 2016), Laurent Sagalovitsch revisite à nouveau la Shoah avec Le Temps des orphelins. Le roman se déroule en avril 1945, lorsque les troupes alliées découvrent l’horreur des camps de la mort nazis. Pour Daniel, jeune rabbin étasunien qui s’est engagé dans l’armée, le choc se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion