Lecteurs

Initiative nécessaire

Martine Cuennet défend l’initiative 163, afin de pouvoir vivre un peu plus normalement.
Nuisances

Les prévisions édictées par l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) pour 2030 indiquent 55 0000 mouvements d’avions/an de plus qu’à ce jour. Oser prétendre que le bruit et la pollution vont diminuer est tout simplement faux pour ne pas dire plus; un enfant comprendrait facilement la supercherie. Celles et ceux qui ne parlent que du rayonnement de la Genève internationale et du développement de son économie n’ont pas encore fourni le moindre argument pour expliquer en quoi l’initiative 163 pour laquelle nous voterons le 24 novembre pourrait diminuer l’intérêt de Genève au niveau international.

Lorsque l’on sait que 15 % de la population souffre cruellement du bruit sans parler de la pollution, et que l’on veut encore augmenter ces nuisances, nous avons la preuve que nos dirigeants politiques et économiques n’ont pas compris de quoi on parle. Face au mépris qu’ils affichent à l’égard des 80 000 habitants, de Chancy à Versoix, qui souffrent du bruit, de 6h00 à 00h30, 365 jours/an, il est nécessaire de voter en faveur de l’initiative 163 et refuser le contre-projet rédigé par ceux qui sont à l’origine de ces nuisances. Vivre normalement et non cloîtrés dans son appartement, fenêtres fermées n’est pas un luxe.

Martine Cuennet,
habitante d’Avully

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Nuisances

Connexion