Livres

Glaçantes visions

Avec Les Testaments, la Canadienne Margaret Atwood a écrit la suite de La Servante écarlate.
Glaçantes visions
La grande dame des lettres canadiennes, ici à la Foire du livre de Francfort en 2017. WIKIMEDIA / CC
Dystopie

Difficile de se plonger dans Les Testaments de Margaret Atwood sans avoir lu La Servante écarlate ou vu la série dérivée. Le roman dystopique de la Canadienne, chef d’œuvre primé par le Booker Prize, est la suite, quinze ans après, des événements racontés dans La Servante, paru il y a trente-deux ans. L’auteure ne rappelle pas dans le détail le fonctionnement de Galaad (anciennement les Etats-Unis), pays totalitaire qui classe

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion