International

Vale a mal informé les autorités minières

L’Agence nationale des mines révèle que l’entreprise avait omis de l’informer d’anomalies existantes sur le barrage de Brumadinho.
Vale a mal informé les autorités minières
Le rapport évoque notamment des problèmes au niveau d'un système de drainage d'eau de la structure du barrage installé en juin 2018, six mois avant le drame. Vale aurait déclaré que ces problèmes présentaient un risque de niveau 0 tandis que ses documents internes évoquaient un risque de niveau 6. KEYSTONE
Brésil

Le groupe minier brésilien Vale a omis d’informer les autorités minières d’anomalies sur le barrage de Brumadinho. Sa rupture, qui a fait plus de 270 morts et disparus en janvier, «aurait pu être évitée», selon un rapport de l’Agence nationale des mines (ANM). > Relire notre article du 4 novembre: Désastre annoncé au Brésil «Si l’ANM avait été informée correctement, elle aurait pu exiger des mesures d’urgence de la part

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion