International

Le chef des néonazis à la barre

Accusé notamment d’«instigation morale» pour le meurtre du rappeur Pavlos Fyssas, Nikos Michaloliakos, le leader d’Aube dorée, a comparu pour la première fois.
Le chef des néonazis à la barre
Nikos Michaloliakos a comparu mercredi devant la justice grecque. Lors de son entrée dans la salle d’audience, il a été hué par des dizaines de sympathisants de gauche et du mouvement antifasciste. KEYSTONE
Grèce

Le chef d’Aube dorée, Nikos Michaloliakos, qui a comparu mercredi au banc des accusés pour la première fois en plus de quatre ans depuis le début du procès de ce parti néonazi grec, a «plaidé non coupable». Comme il l’avait fait lors de l’instruction. «Je veux plaider non coupable, (ce procès) est un complot politique ayant comme cible le parti», a indiqué cet homme de 61 ans, accusé surtout de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion