Genève

«La déloyauté ne paie jamais!»

Le ticket PDC-PLR pour les élections aux Etats est menacé par des voix dissidentes à l’interne. De quoi gripper l’Entente?
«La déloyauté ne paie jamais!»
Une partie du PLR se laisserait volontiers séduire par une alliance avec l’UDC dont la candidate Céline Amaudruz. De quoi fissurer l’Entente? DR
Elections fédérales

L’Entente craque-t-elle dans la dernière ligne droite? Alors que les Genevois éliront dimanche leurs conseillers aux Etats, la droite apparaît désunie. Le ticket de l’Entente, composé de Béatrice Hirsch (PDC) et Hugues Hiltpold (PLR) est attaqué par son propre camp. Une partie du PLR se laisserait volontiers séduire par une alliance avec l’UDC dont la candidate Céline Amaudruz, arrivée cinquième au premier tour (20 267 voix), a maintenu sa candidature.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion