«C’est en fusion dans ma tête»

Laissant la place au rêve et à la nuit dans ses œuvres, Ambroise Héritier s’est laissé surprendre par l’appel du large.
Objectif planète mer
Un crépuscule qui «condense tous les petits matins en un seul». Ambroise Héritier
Témoignage

On l’attrape par téléphone en Valais alors qu’il rentre tout juste de deux mois de voile au Groenland. Ambroise Héritier était-il donc déjà un habitué du grand large avant de partir avec The Ocean Mapping Expedition? «C’est cette aventure sur le Pacifique qui m’a donné envie d’y retourner.» Biberonné aux documentaires du commandant Cousteau, il explique s’être retrouvé «comme un gamin, hyperexcité» lorsqu’il a reçu la proposition d’embarquer avec Fleur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion