International

La future Syrie s’esquisse à Genève

Le Comité constitutionnel se réunit dès aujourd’hui, mais sans représentants des milices kurdes.
La future Syrie s’esquisse à Genève
L’émissaire de l’ONU sur la Syrie, Geir Pedersen, considère que ce sont aux Syriens seuls de décider de ce qu’ils souhaitent. KEYSTONE
Négociations

Les Syriens se réunissent à Genève pour la première fois dans le format du nouveau Comité constitutionnel. Ces 150 délégués doivent se retrouver aujourd’hui sans les milices kurdes, délaissées par les Etats-Unis, et alors que la situation reste volatile sur le terrain. L’émissaire de l’ONU sur la Syrie, Geir Pedersen, est resté très évasif sur ses attentes tant ce mécanisme aura été difficile à atteindre. «C’est la première fois» en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion