Vaud

Commerce: convention collective  menacée

La démission du comité de la Société industrielle et commerciale de Nyon pourrait porter à conséquence. Entretien avec Yves Defferrard, secrétaire régional chez Unia Vaud.
La convention collective menacée
Pour Yves ­Defferrard, «sans association patronale, il n’y a pas de convention collective de travail». KEYSTONE/ARCHIVES
Vente

Après le refus populaire de prolonger l’ouverture des commerces le samedi à Nyon, le comité de la Société industrielle et commerciale (SIC) a annoncé mardi sa démission en bloc. Elle a taclé au passage Unia, la présidente sortante, Marisa Benedetto, accusant dans la presse le syndicat d’avoir mené une campagne «agressive», «dénigrante» et «mensongère» vis-à-vis du comité et d’elle-même. La principale concernée estime que le syndicat n’a pas respecté ses

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion