Scène

«Tango», récit d’un désarroi

Le regard acéré et l’ironie absurde du dramaturge polonais Slawomir Mrozek sont à l’honneur au Théâtre du Loup, dans une version revisitée de sa pièce de 1964.
«Tango», récit d’un désarroi
Tango a été écrit en 1964 par Slawomir Mrozek, le «Kafka polonais». carole parodi
Genève

«Vous avez tout démoli, dans quelle vie dois-je entrer?» Sur la scène comme dans le public, on ne ressort pas tout à fait indemne du cri de révolte anxieux lancé par le jeune Arthur. Désarçonné face au vide laissé par l’écroulement des vieilles valeurs, l’étudiant décide d’imposer à ses parents, progressistes décadents, un retour brutal aux normes bourgeoises. Avec des conséquences dramatiques. Ecrit par celui que l’on appelle le Kafka

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion