Casse-tête pour les étudiants

Le programme d’échange universitaire Erasmus+ est garanti pour un moment entre le Royaume-Uni et l’UE. Mais le flou persiste.

Pour les séjours futurs, «les partenaires britanniques deviennent inéligibles dans les projets Erasmus+ en cours à compter du jour de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne sans accord», annonce officiellement le programme. Pour les citoyens de l’Union européenne, le Parlement européen et le Conseil de l’UE ont adopté un règlement comprenant un ensemble de mesures d’urgence afin de permettre la poursuite des projets en cours. De quoi garantir aux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion