International

Brexit à haute tension

La perspective du Brexit fait ressurgir les craintes d’un conflit jamais éteint entre Irlandais. Reportage.
Brexit à haute tension
Vingt et un ans après les accords de paix, les Irlandais craignent le retour des violences avec la mise en place de frontières physiques entre les deux pays. KEYSTONE
Irlande du Nord

«Cela débutera par des manifestations pacifiques contre le retour d’une frontière physique», redoute Rory MacGinty. «Mais si ça dure trop longtemps, il y aura de la violence à nouveau.» Les heures sombres du conflit nord-irlandais sont dans tous les esprits à mesure que se rapproche la date du 31 octobre, date à laquelle le Royaume-Uni doit quitter l’Union européenne. Même chez ceux qui n’ont pas vécu la guerre ni voté

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion