Genève

Le Grand Théâtre réclame encore une rallonge

L’institution lyrique demande 3,2 millions de francs à la Ville de Genève pour couvrir un déficit 2018-2019 plus important que prévu, additionné d’une nouvelle perte projetée pour la présente saison.
Le Grand Théâtre réclame encore une rallonge
Plusieurs spectacles ont rencontré un succès moindre qu’attendu, dont l’ambitieux "Ring" qui a inauguré le nouvel écrin lyrique en février dernier. KEYSTONE
Ville de Genève

En décembre, le Conseil municipal de la Ville de Genève a voté une rallonge extraordinaire de 3,4 millions de francs pour couvrir les frais du retard du chantier de rénovation du Grand Théâtre. Mais cela n’a pas suffi. L’institution lyrique revient vers la municipalité pour lui demander d’éponger ses pertes à hauteur de 3,2 millions de francs. Il s’agit de couvrir un déficit pour la saison 2018-2019 plus important que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion