International

Une Erin Brockovich française

La pneumologue Irène Frachon a dénoncé le scandale du médicament Mediator des laboratoires Servier.
Une Erin Brockovich française
Le procès des laboratoires Servier, qui produisent le Mediator, est le fruit de la lutte opiniâtre de la ­pneumologue Irène Frachon, qui n’a cessé de se battre pour que justice soit rendue aux patients. EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON
France

On l’appelle l’Erin Brockovich française. Un surnom qui ne lui déplaît pas, elle qui note parfois avec malice que son prénom est une anagramme quasi parfaite de celui de la célèbre lanceuse d’alerte américaine. Pour tout dire, le qualificatif de «lanceuse d’alerte» ne la gêne pas non plus. Il faut dire qu’Irène ­Frachon, aujourd’hui âgée de 56 ans, a été à l’origine de l’un des plus grands scandales sanitaires de ces

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion