Religions

Les zones d’ombre du Temple solaire

Cinquante-trois adeptes de l’Ordre du Temple solaire étaient retrouvés morts il y a vingt-cinq ans.
Les zones d’ombre du Temple solaire
La «galerie des glaces», dans le sous-sol de la ferme de Cheiry. KEYSTONE/ARCHIVES
Secte

Il y a vingt-cinq ans se déroulait le drame de la secte ésotérique de l’Ordre du Temple solaire (OTS). Vingt-cinq personnes mouraient empoisonnées et carbonisées à Salvan (VS), 23 étouffées ou criblées de balles à Cheiry (FR) et 5 autres au Québec. Dans la nuit du 5 octobre 1994, peu avant l’aube, 23 cadavres sont découverts dans une ferme en feu du village de Cheiry, dans le district de la Broye. Les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion