International

«Pas de révolution dans la filiation»

L’Assemblée nationale vient d’ouvrir la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes.
«Pas de révolution dans la filiation»
Actuellement réservée aux couples hétérosexuels, la PMA élargie aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires permet d’avoir un enfant au moyen de différentes techniques médicales, telles que l’insémination artificielle ou la fécondation in vitro. KEYSTONE
France

L’Assemblée nationale a voté vendredi sous les applaudissements l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, mesure phare du projet de loi bioéthique examiné en première lecture, malgré la vive opposition de la droite. Aprement débattu, cet article 1er du vaste projet de loi a été adopté par 55 voix contre 17, et 3 abstentions, plusieurs groupes politiques étant partagés. L’avis de la sociologue Irène Théry, chercheuse

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion