International

Le Venezuela s’ouvre (un peu) à l’ONU

Le Venezuela propose au Conseil des droits humains d’accueillir un bureau du Haut Commissariat. Une manœuvre qui rend sa condamnation politique improbable.
Le Venezuela s’ouvre (un peu) à l’ONU
Le Venezuela a proposé, via l’Iran, un texte soumis au vote ce vendredi. KEYSTONE
Nations Unies

Alors que le Groupe de Lima s’apprêtait à épingler le gouvernement de Nicolás Maduro au Conseil des droits humains, le Venezuela a fait l’improbable et a présenté sa propre résolution par le biais de l’Iran. Un véritable coup de poker qui pourrait bouleverser les chances d’un texte latino-américain beaucoup plus exigeant d’être adopté en fin de semaine lors de la clôture de la 42e session de l’organe onusien à Genève.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion