International

Second tour incertain en Tunisie

Deux candidats hors sérail s’affronteront pour la présidence tunisienne.
Petit suspense en Tunisie
Après le décompte de 52% des suffrages, l’universitaire réactionnaire Kais Saied (sur l'affiche de droite) semblait se détacher avec 18,7%, devançant l’homme d’affaires emprisonné Nabil Karoui (15,5%) et le candidat du parti islamiste Ennahdha, Abdelfattah Mourou (13,1%). AP Photo/Hassene Dridi
Election présidentielle

Un juriste conservateur contre un entrepreneur populiste incarcéré. Aux trois quarts du dépouillement, le duo Kais Saied (18,8%) et Nabil Karoui (15,5%) semblait près lundi soir de se qualifier pour le second tour de la présidentielle. Le candidat islamiste Abdelfattah Mourou (12,9%) garde la troisième position.  Eliminés, les deux successeurs naturels du président Béji Caïd Essebsi, Abdelkarim Zbidi (10,3%) et Youssef Chahed (7,4%), arrivent quatrième et cinquième. Sept millions d’électeurs étaient

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion