Genève

L’écologie plurielle interpelle les Genevois

Quelque 150 organisations ont animé la clôture du festival Alternatiba aux Bastions. Du yoga à l’atelier de désobéissance civile, les activités proposées étaient variées.
L’écologie plurielle interpelle les Genevois
Environ 150 organisations étaient réparties en dix espaces, de l’agriculture de proximité à la consommation responsable, en passant par l’éco-habitat, le recyclage ou la culture. CEDRIC VINCENSINI
Alternatiba

«C’est motivant de ne pas être prise pour un extraterrestre utopiste. Ici on se sent moins seule», s’exclame Amandine Fontaine en se baladant à travers les stands. Le festival Alternatiba a pour but de diffuser le message de l’urgence climatique et de combattre l’effet de sidération. Objectif réussi: «Je viens pour me rassurer. J’apprends énormément de choses mais c’est surtout vital de voir qu’autant de personnes se sentent concernées par

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion