Suisse

Le congé parental attendra encore

Comme les sénateurs, le Conseil national vote l’introduction d’un congé-paternité de deux semaines.
Le Parlement soutient un congé paternité de deux semaines
Un congé paternité de deux semaines séduit le Conseil national. Seule l'UDC s'est majoritairement opposée à ce projet adopté par 129 voix contre 62. KEYSTONE/Gaetan Bally
Enfants

Il y a quatre ans, le Conseil national avait enterré l’idée d’un congé-paternité de deux semaines soumise par le PDC grison Martin Candinas. Depuis lors, le vent a tourné. Changeant son fusil d’épaule, le Conseil national a approuvé mercredi par 129 voix contre 62 l’introduction d’un congé-paternité de deux semaines qui complètera le congé de 14 semaines destiné aux mères. L’innovation fait même figure de «mesurette», compte tenu des propositions plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion