Culture

Robert Frank, l’Amérique en négatif

Le photographe américain d’origine suisse Robert Frank s’est éteint lundi à 94 ans. Dernier monument de la génération beat, il aura marqué le huitième art avec son chef-d’œuvre Les Américains.
Robert Frank, l'Amérique en négatif
Robert Frank en 1995 à Zurich, à l’occasion d’une exposition de ses œuvres au Kunsthaus. KEYSTONE
disparition

«Vous regardez ces images et à la fin vous ne savez plus du tout quel est le plus triste des deux, un juke-box ou un cercueil», écrivait Jack Kerouac dans sa préface au livre de photographies mythique Les Américains. Robert Frank, qui en était l’auteur, est mort lundi à 94 ans. Il regardait avec autant de mélancolie les cercueils et les juke-box. Et a inventé une mélodie empreinte de mort et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion