International

Accalmie à l’aéroport, Pékin aux aguets

La Chine assimile les manifestations à du «terrorisme», avec des avertissements de plus en plus inquiétants qui font craindre une répression militaire.
Accalmie à l’aéroport, Pékin aux aguets
Dans la journée de mardi, les contestataires avaient obstrué les accès aux zones d'embarquement et les autorités ont annulé les enregistrements pour tous les vols prévus à partir du milieu de l'après-midi. KEYSTONE
Hong Kong

La Chine a vigoureusement dénoncé des agressions «quasi-terroristes» contre ses ressortissants à Hong Kong durant des affrontements la veille en marge de manifestations pro-démocratie à l’aéroport de Hong Kong. Ce dernier a repris son fonctionnement normal. «Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces actes quasi-terroristes», a déclaré dans un communiqué Xu Luying, porte-parole du Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao du gouvernement chinois. Mardi, deux Chinois

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion