Suisse

Quand les élus tournent casaque

Par ambition ou en raison de querelles intestines, certains politiciens n’hésitent pas à changer de parti.
Quand les élus tournent casaque
Après avoir quitté le MCG, Eric Stauffer tente de refaire surface sous d’autres couleurs. KEYSTONE/ARCHIVES
Politique

Adhérer à un parti, c’est comme passer devant le maire. On signe pour le meilleur et pour le pire, mais il arrive que les partenaires évoluent ou fassent d’autres rencontres et la rupture devient inévitable. Certains choisissent ensuite d’adhérer à une nouvelle formation car il est difficile de résister à l’attrait de la politique une fois qu’on a attrapé le virus. Mais le succès n’est pas toujours au rendez-vous. Les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion