Vaud

«Désobéir est devenu légitime»

Pour les Suisses au sommet lausannois, la désobéissance civile est un moyen complémentaire d’action.
«Désobéir est devenu légitime»
En avril dernier, le mouvement de désobéissance civile Extinction Rebellion bloquait la voie publique à Lausanne. KEYSTONE/ARCHIVES
Climat

«Pour ceux qui ont raté le début de mon intervention, j’annonçais que nous allons probablement tous bientôt mourir. Je viens de Manchester, où nous avons la réputation d’être sarcastiques.» Jeudi matin, ces mots qu’adressait Roger Hallam à un groupe de retardataires entrant dans un auditoire de l’Université de Lausanne ont fait rire à moitié. Il y présentait Extinction Rebellion (XR), qu’il a cofondé en novembre dernier à Londres (lire ci-après).

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion