Vaud

Le bus à hydrogène fait du surplace

Que cela soit dans le district de Nyon ou celui de Morges, les transports publics préfèrent miser sur l’électrique.
Le bus à hydrogène fait du surplace
Les navettes autonomes électriques de Cossonay, présentées en 2017, est un projet des MBC. CÉDRIC SANDOZ
Mobilité

Le 21 juin à Houdain dans le nord de la France, le premier bus destiné au transport en commun roulant 100% à l’hydrogène était inauguré en grande pompe. Et chez nous, s’est demandé le journal La Côte? Comment voit-on le futur des transports publics dans les districts de Morges et de Nyon? Du côté de Morges, ces solutions se conjuguent même déjà un peu au présent: entre les navettes autonomes à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion