Genève

Quand le Conseil municipal va trop loin

Pour la treizième fois depuis le début de la législature, une délibération du Conseil municipal a empiété sur les compétences de l’exécutif, ce qui témoigne du climat de défiance mutuelle.
Quand le Conseil municipal va trop loin
Depuis le début de la législature, le nombre de délibérations jugées non conformes par le canton – treize – est inhabituellement élevé. JPDS
Ville de Genève

Et de treize. Le Service des affaires communales (Safco), dirigé par le conseiller d’Etat Thierry Apothéloz, a, fin juin, à nouveau pointé l’irrégularité d’une délibération votée par le Conseil municipal de la Ville de Genève. Depuis le début de la législature, il s’agit de la treizième que le canton transforme en une résolution, à savoir un texte déclaratif qui n’entraîne aucune contrainte pour le Conseil administratif. Le 15 juin, le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion