International

Le risque d’un soulèvement

Le pouvoir à New Delhi révoque l’autonomie constitutionnelle du Cachemire indien.
Le risque d’un soulèvement
A Peshawar, ville pakistanaise du nord du pays, des manifestants ont brûlé lundi des drapeaux indiens. KEYSTONE
Nord de l'Inde

Le Gouvernement indien a annoncé lundi la révocation de l’autonomie constitutionnelle du Jammu-et-Cachemire (nord) ainsi que sa dislocation, une décision explosive qui vise à placer sous une tutelle plus directe de New Delhi cette région rebelle revendiquée par le Pakistan. Ces mesures sans précédent, préparées dans le plus grand secret par les nationalistes hindous du premier ministre Narendra Modi, sont susceptibles de provoquer un soulèvement sanglant de la vallée à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion