International

Vingt-neuf morts en un week-end

Deux villes américaines ont été frappées par des fusillades. On suspecte des motivations racistes.
Vingt-neuf morts en un week-end
L’auteur présumé de la tuerie qui a ensanglanté samedi un supermarché d’El Paso aurait été poussé par des motivations racistes. EPA/LARRY W. SMITH
États-Unis

Vingt morts samedi matin à El Paso (Texas), neuf autres, dont la sœur du tireur, vers une heure du matin dimanche à Dayton (Ohio): les Etats-Unis ont été frappés ce week-end par une folie meurtrière, deux tueries de masse qui choquent par leur ampleur. 251fusillades Le nombre de fusillades ayant touché au moins quatre ­personnes depuis janvier 34morts Le décompte des victimes tombées sous les balles la semaine dernière 53 blessés

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion